LAROUSSE HISTOIRE
  • S'INSCRIRE

Pierre Athanase Larousse.

À 17 ans, il se présente au concours de l'école normale de Versailles. Brillamment reçu, il bénéficie d'une bourse et y fait ses études jusqu'à l'obtention du brevet supérieur.

Né le 23 octobre 1817, à Toucy, dans l'Yonne, d'un père charron-forgeron et d'une mère aubergiste, Pierre Athanase Larousse passe une enfance heureuse, partagée entre l'école publique, la campagne et les livres.

L'instituteur.

Pierre Larousse a à peine 21 ans. Il rejoint son Toucy natal pour y être instituteur. Il se heurte d'emblée à des méthodes et à des manuels archaïques, un règlement qu'il trouve abusif. Il enrage de ne pouvoir enseigner à sa guise. Deux ans plus tard, en 1840, il quitte l'école pour se consacrer à ce qui allait être sa vocation.

Avec de maigres économies en poche, Pierre Larousse part pour Paris et suit tous les cours gratuits qu'il peut trouver. Ses études ne sont pas sanctionnées par des diplômes, ce qui lui vaudra sa réputation d'autodidacte.

L'autodidacte.

C'est en 1851 que Pierre Larousse rencontre un compatriote, Augustin Boyer, instituteur ayant quitté l'enseignement et cherchant sa voie dans le commerce. Les deux hommes se lient d'amitié, s'associent et fondent, en 1852, la Librairie Larousse et Boyer.

La fondation de la librairie Larousse et Boyer

Dès lors, Pierre Larousse publiera de très nombreux ouvrages, qui connaîtront un succès prodigieux. S'appuyant sur des principes pédagogiques modernes, il renouvelle de fond en comble l'enseignement du français, s'efforçant d'éduquer de façon active l'intelligence et le jugement des enfants. Dans le journal destiné aux instituteurs et aux professeurs, l'École normale, qu'il crée, il se révèle un vigoureux polémiste, défendant notamment les principes de la gratuité et de l'obligation de l'enseignement primaire.La folle aventure du dictionnaire

Ce projet se concrétise le 27 décembre 1863 avec la parution du premier fascicule du Grand Dictionnaire universel.

Pierre Larousse est tout entier présent dans cette œuvre savoureuse et gigantesque qu'est le Grand Dictionnaire universel, monument à la gloire des idées républicaines, libérales, laïques et progressistes.

L'homme

Les années difficiles et la mort

Original et non conformiste, polémique, partial et partisan, homme de progrès, épris de justice et de liberté, il empoigne son lecteur dans les articles du dictionnaire, conte des anecdotes, s'amuse, s'indigne, cite, répète, explique et toujours... enseigne.

Le répétiteur

De 1848 à 1851, Pierre Larousse est répétiteur à l'institut Jauffret, un internat privé. Il rencontre à cette époque celle qui deviendra sa compagne : Suzanne Caubel, qu'il n'épousera, jugeant le mariage trop conformiste, qu'en 1872, trois ans avant sa mort. Ils n'auront pas d'enfant. Suzanne relit, corrige et complète le premier ouvrage de Pierre Larousse : la Lexicologie des études primaires, cours complet de langue française, destiné non seulement à apprendre l'orthographe aux enfants, mais aussi l'art de parler et d'écrire correctement. Ce livre paraît à compte d'auteur, en 1849.

En 1869, Auguste Boyer se sépare de Pierre Larousse. Les ouvrages scolaires et le dictionnaire vont être diffusés par la maison Boyer, laquelle fait imprimer par Larousse ses propres ouvrages.  Pierre Larousse est victime d'une attaque cérébrale, révélant un épuisement dû à l'énormité de la tâche. En 1871, il est atteint de paralysie et s'éteint le 3 janvier 1875, à l'âge de 57 ans, sans avoir pu voir la fin de son œuvre. C'est son neveu, Jules Hollier, qui achèvera ce monumental dictionnaire encyclopédique, la pierre sur laquelle l'édifice Larousse s'est élevé, à l'origine d'un savoir-faire unique au monde en matière de dictionnaire.

REJOIGNEZ NOTRE NEWSLETTER

Inscription pour entendre les dernières nouvelles de notre entreprise en rejoignant notre programme de newsletter ci-dessous.
Conditions d'utilisation